Home / Astuces et conseils / Le tourisme religieux au Moyen-Orient

Le tourisme religieux au Moyen-Orient

Le tourisme religieux, ce ne sont pas seulement les pèlerinages. Ce sont aussi les retraites spirituelles en monastère, les grands rassemblements de fidèles (ou des « dignitaires ») d’une même religion ainsi que les découvertes des sites liés à l’histoire d’une religion sans pour autant être affilié à cette dernière. Il s’agit dans ce cas d’un tourisme de loisir destiné à étancher une soif de culture, de connaissance, de mieux comprendre la religiosité d’une localité ou d’un sanctuaire. Le Moyen-Orient est une région où le tourisme religieux occupe une place de première importance dans le secteur touristique.

L’espace géographique

Le Moyen-Orient regroupe les pays suivants :

  • Iran
  • Israël
  • Palestine
  • Jordanie
  • Irak
  • Syrie
  • Liban
  • Arabie saoudite
  • Yémen
  • Oman
  • Émirats arabes unis,
  • Qatar
  • Bahreïn
  • Koweït
  • Égypte.

Il s’agit d’une région riche en patrimoines religieux dans la mesure c’est là que naquirent les 5 grandes religions monothéistes de la planète, dont le judaïsme, le christianisme ainsi que l’islam. Du fait de ce rôle historique, cette région constitue également un centre spirituel pour ces religions. Mais la richesse du patrimoine religieux s’explique aussi par le brassage culturel qui a marqué cette région du globe au fil des siècles. Cette rencontre des cultures et civilisations a entraîné l’implantation de plusieurs religieux polythéistes qui seront plus tard « éradiqués » avec la naissance et le développement du monothéisme.

Quelques recommandations

Le Liban abrite plusieurs sites sacrés pour le christianisme et l’islam. Pour les musulmans, le passage à la Mecque (Arabie Saoudite) est incontournable (l’accès à l’endroit est interdit aux chrétiens et aux juifs) dans le cadre d’un pèlerinage annuel appelé Hajj. Il en est de même, beaucoup de fidèles de l’Islam se rendent à Médine (Arabie Saoudite) pour se recueillir au tombeau de Mahomet abrité dans la mosquée Masjid al-Nabawi. Lorsque l’on parle de tourisme religieux, on ne peut s’empêcher d’évoquer également Jérusalem. Mais Israël regorge d’autres sites pour ne citer que le bassin de Siloé, le mont Sion ou encore Césarée. En Jordanie, les cites méritant qu’on leur porte un intérêt sont le Mont Nebo ainsi que la région de Wadi al-Kharrar. En Irak, on évoquera volontiers la ville sainte chiite de Najaf ou encore une visite à Ur pour contempler entre autres ziggourats construit durant l’ère mésopotamienne. En Égypte, on fera un passage au Mont de Moïse, dans plusieurs monastères (Sainte-Catherine et Al Banat par exemple). On peut également prévoir un circuit dans le Sinaï.

About admin

Check Also

Mille et une astuces pour voyager en toute sérénité

Préparer un voyage (que ce soit pour les vacances ou les déplacements professionnels) n’est pas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *